loading ...
loading ...
  • A. Rutily, Tapis-Jardin blanc, Jardin des Arts, Saint-Germain-en-Laye, 2001, 600x750 cm, élément architectural, végétal, galets de marbre.
  • A. Rutily, Tapis-Jardin blanc, Jardin des Arts, Saint-Germain-en-Laye, 2001, 600x750 cm, élément architectural, végétal, galets de marbre.
0

Tapis-Jardin – Saint Germain-en-Laye – 2001

Cette œuvre dialogue avec deux éléments appartenant au Jardin des arts : les dessins et photographies de petits jardins créés par les frères Véra, paysagistes Saint-germanois, et un fragment d’architecture ancienne en ruines, vestige d’une demeure  italienne du XVe accrochée à l’un des murs qui clôt le jardin. Tapis-Jardin blanc dessine au sol, au pied de la ruine dont elle renvoie l’image, comme reflétée dans un miroir, une porte végétale blanche, plantée de cinéraires, de muguets, de tabacs, de dahlias, de roses, d’asters …

Back To Top