loading ...
loading ...
  • Tapis-Jardin, Chapelle de Valroufié, juin 2013, installation, 375 x 420 cm, 509 cartes postales, végétal, éléments du site
  • Tapis-Jardin, Chapelle de Valroufié, juin 2013, installation, 375 x 420 cm, 509 cartes postales, végétal, éléments du site
  • Tapis-Jardin, Chapelle de Valroufié, juin 2013, installation, 375 x 420 cm, 509 cartes postales, végétal, éléments du site
0

Chapelle de Valroufié – juin 2013

Installation, 375 x 420 cm, 509 cartes postales, végétal, éléments du site.

L’installation Tapis-Jardin dialogue avec les textures rosées du pavement, les motifs floraux des colonnes et l’azur constellé d’étoiles de la voûte du chœur  et du manteau de la Vierge visible sur l’un des vitraux. La référence à la Vierge  est également dans la structure de l’œuvre qui reprend celle du Petit jardin de paradis, présente dans de très nombreuses peintures médiévales : un plan en croix que l’on retrouve dans les paradis verts des cloîtres médiévaux comme celui de la cathédrale de Cahors. L’utilisation du motif de la rose, emblématique du répertoire sacré des jardins, constitue également une référence à l’histoire médiévale du lieu.

Ces multiples références croisées et l’utilisation de cartes postales créent  un univers fictionnel mobile, flottant, indéterminé, pluriel, dont le caractère indécidable est la  substance même du Tapis. Paysage nomade  pour une pensée nomade, Tapis-Jardin n’adhère à aucun sol, condensant les sortilèges et les enchantements des tapis volants.

Back To Top